Souvenirs obscurs des Blue Jays: Dave Winfield tue accidentellement un oiseau

Alors que nous attendons le retour du baseball, ici au Journal des Jays, nous avons pensé qu’il serait amusant de revenir sur certains souvenirs obscurs des Blue Jays. Aujourd’hui, revenons à 1983 lorsque Dave Winfield a accidentellement tué un oiseau.

Hier, j’ai demandé à mes abonnés Twitter de me donner quelques-uns de leurs moments obscurs préférés de l’histoire des Blue Jays, et je vais probablement en faire une mini-série en attendant le retour du Baseball majeur.

L’une des meilleures à sortir du fil hier était une histoire que j’avais oubliée jusqu’à ce qu’elle soit mentionnée, et il faut remonter à 1983 pour raconter cette histoire. Un conseil à @sdenison70 pour avoir ramené celui-ci pour moi, et probablement pour beaucoup d’entre vous.

En août de la même année, les Blue Jays disputaient une série à Toronto contre les Yankees de New York. À l’époque, les Yankees employaient Dave Winfield, qui allait finalement jouer à Toronto en 1992 dans le cadre de leur premier championnat de la Série mondiale. Cependant, l’adorable DH a eu une belle carrière avant d’arriver à Toronto, y compris un passage très réussi avec les Yankees de 1981 à 1990, alors qu’il était une étoile chaque saison, sauf la dernière, lorsqu’il a été échangé aux Angels de la Californie après seulement 20 matchs.

Pour en revenir à 1983, Winfield s’échauffait au champ extérieur avant le début d’une manche lorsqu’une chose très étrange s’est produite. Alors que les Yankees s’échauffaient avant la manche, l’un des lancers de Winfield a frappé et tué un oiseau qui était sur le terrain. Ce n’était pas au niveau de la fameuse balle rapide Randy Johnson qui a tué un oiseau, mais c’était quand même suffisant pour tuer le pauvre.

Là où les choses sont vraiment devenues étranges, c’est ce qui a suivi, car Winfield a dû faire face à de véritables critiques, et même à une accusation de cruauté animale de courte durée. Les fans n’étaient pas satisfaits de lui, et il a été cité par la suite en disant: « Vous pensez que c’est drôle, mais les fans étaient sur mon cas et c’est assez difficile de jouer à ce jeu ».

Heureusement, les accusations ont finalement été abandonnées contre Winfield et cela n’a pas dégénéré à partir de là, mais il est regrettable qu’il ait même dû entretenir la notion du tout. Il est difficile de croire que quelqu’un le ferait intentionnellement, sans parler d’un personnage sympathique comme Winfield. Et, je veux dire, ce ne serait pas la chose la plus facile à réaliser non plus.

De toute évidence, Winfield s’attacherait plus tard aux fans de baseball à Toronto, et je suis sûr que beaucoup d’entre eux ne savaient pas ou avaient tout oublié de l’incident avec l’oiseau neuf ans avant qu’il ne devienne un Geai bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.