Essai sur les dangers de la vitesse

Des milliers de personnes meurent chaque année dans des accidents de la route. La vitesse excessive est un facteur contribuant aux accidents de la route qui en résultent. L’excès de vitesse réduit le temps disponible nécessaire pour éviter un accident. Cela augmente également la gravité de l’accident, ce qui entraîne des causalités généralisées. Le dépassement de la limite de vitesse est l’erreur la plus courante dans les accidents mortels. Une limite de vitesse est la vitesse maximale autorisée par la loi à un véhicule sur la route. Des limitations de vitesse sont appliquées sur différents modes de transport pour éviter les accidents mortels et les collisions. Les limites de vitesse varient selon les types de routes et de voies. Les zones résidentielles et commerciales ont généralement une limite de vitesse maximale inférieure.

La limite de vitesse est plus élevée sur les autoroutes inter-États, qui sont principalement utilisées pour la circulation des véhicules. Impact de la vitesse excessive « Le dépassement de la limite de vitesse affichée ou la conduite rapide est la principale raison derrière près d’un tiers de tous les accidents. Selon la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), les accidents liés à la vitesse ont fait 13 192 morts en 2004  » (NHTSA, 2005). Les coûts économiques des accidents impliquant des excès de vitesse sont beaucoup plus élevés. « Selon l’Institut d’assurance pour la sécurité routière (IIHS), lorsque la vitesse passe de 40 mi / h à 60 mi / h, l’énergie libérée lors d’un accident se double.

On a remarqué que lorsque les limites de vitesse ont été relevées dans de nombreux États des États-Unis en 1996, les vitesses de déplacement ont augmenté et les accidents de la route causés par des véhicules à moteur ont augmenté de 15% dans ces États  » (IIHS, 2004). « La plupart des conducteurs impliqués dans des accidents liés à la vitesse sont âgés de 15 à 20 ans » (NHTSA, 2005). C’est une tendance inquiétante car la jeune génération fait de plus en plus preuve d’irresponsabilité en conduisant sur la route. Il a été remarqué que l’alcool et la vitesse sont co-liés l’un à l’autre. La plupart des accidents surviennent en raison de la consommation d’alcool chez les conducteurs.

Les lois sur les excès de vitesse varient d’un État à l’autre aux États-Unis. Il semble que la plupart des gens ont tendance à conduire au-dessus de la limite de vitesse. « Chaque fois que les États augmentaient leur limite de vitesse, la vitesse moyenne sur les autoroutes et les autoroutes interétatiques augmentait considérablement. Les États qui ont augmenté les limites de vitesse ont été témoins d’un plus grand nombre d’accidents mortels et de causes  » (IIHS, 2004). « La plupart des États des États-Unis ont augmenté les limites de vitesse à 70 mi / h ou plus sur les routes et les autoroutes » (NHTSA, 2005). La consommation excessive de drogues au volant est un autre facteur qui conduit à un accident de la route.

Les jeunes conducteurs perdent le contrôle sous l’influence de la drogue et ont recours à l’excès de vitesse du véhicule. C’est un problème croissant car les jeunes oublient que les médicaments peuvent avoir un impact sérieux sur leur conduite. Les dangers réels des excès de vitesse Les excès de vitesse sont un problème mondial. Chaque pays du monde est témoin de cas de conduite imprudente, de excès de vitesse et d’accidents sur les routes. Dans la plupart des pays, les accidents de la route sont devenus très fréquents et se produisent plus fréquemment. Malgré les règles et règlements, la réduction du taux de mortalité n’a pas pu être abaissée.

Le nombre de décès et de blessures graves a rendu les gens sceptiques quant à la sécurité du système de transport. « Les États-Unis comptent le plus grand nombre de décès au monde. Bien que de nombreux pays dans le monde aient réussi à réduire les causalités liées aux excès de vitesse, les États-Unis n’ont pas réussi à atteindre cette réduction  » (IIHS, 2004). La vitesse excessive a un impact grave sur certains usagers de la route tels que les piétons ou les cyclistes. Lorsqu’un véhicule à moteur circulant à une vitesse plus rapide entre en collision avec un cycliste ou un piéton, il a peu de chances de survie.

Conduire à une vitesse inférieure augmente les chances de s’arrêter à temps pour éviter une collision avec une personne, un véhicule ou un objet. Il réduit également la gravité des chocs et des blessures. Les zones présentant des activités piétonnes et cyclistes sont considérées comme risquées en raison du nombre croissant d’accidents de la route causés par des excès de vitesse. Les zones scolaires relèvent également de cette catégorie. On remarque souvent que malgré la limite de vitesse maximale prescrite dans les zones scolaires, les conducteurs bafouent les règles et roulent au-dessus de la limite de vitesse maximale.

Une telle conduite imprudente conduit à des accidents de la route où les écoliers souffrent le plus. Le dépassement est une autre raison de la vitesse excessive sur les routes de campagne et les autoroutes. Il y a beaucoup d’accidents de dépassement qui causent des décès ou des blessures graves. Pour le plaisir ou la compétition, les gens mettent leur vie en danger. Ils ne se rendent pas compte des conséquences en accélérant leurs véhicules pour se dépasser. En raison de la vitesse élevée, les blessures sont souvent plus graves ou mortelles. Besoin de définir une limite de vitesse appropriée La plupart des conducteurs connaissent les vitesses correctes qui sont sûres à utiliser.

Les ingénieurs de la circulation ont développé une nouvelle règle appelée la règle du 85e centile. « La vitesse du 85e centile est la vitesse à ou en dessous de laquelle 85% des automobilistes circulent sur une route particulière qui n’est pas affectée par les embouteillages ou les mauvaises conditions météorologiques. Cette vitesse est considérée comme sûre et raisonnable par la plupart des automobilistes. Fixer une limite de vitesse en vertu de la règle du 85e centile est généralement sûr et correct  » (IIHS, 2004). La limitation de vitesse est un élément important de la stratégie de sécurité routière qui réduit les dangers potentiels de la vitesse excessive. Sensibiliser aux dangers des excès de vitesse

Sensibiliser davantage aux dangers des excès de vitesse est très important pour éviter les accidents sur les routes, qui causent des pertes de vies précieuses. La première étape devrait consister à élaborer et à mettre en œuvre des campagnes publiques pour encourager le respect des limitations de vitesse. Les gouvernements et les autorités chargées de l’application de la loi révisent de temps en temps les limites de vitesse. Une série de programmes de communication et d’éducation sont essentiels pour s’assurer que les automobilistes suivent les directives qui leur sont fixées. Des campagnes de sensibilisation doivent être mises en place pour sensibiliser les conducteurs à la nécessité de respecter les limites de vitesse en conduisant sur les routes et aux conséquences des excès de vitesse.

Prendre l’aide de la technologie afin de clouer les conducteurs négligents peut être bénéfique dans une large mesure. Le radar photo de vitesse et le capteur peuvent être utilisés pour vérifier les excès de vitesse. La campagne publique est très importante pour réduire les incidents liés à la vitesse. Les constructeurs automobiles devraient être encouragés à promouvoir un comportement responsable du conducteur et le respect de la vitesse par le biais de publicités. Les responsabilités des conducteurs Pour réduire les accidents liés à la vitesse, les compétences ou les connaissances ne sont pas suffisantes. Imposer un comportement approprié aux conducteurs est tout aussi important.

Bien que les compétences et les connaissances puissent être transmises grâce à une meilleure éducation, un comportement approprié devrait être appliqué dans le cadre des politiques de sécurité. Les conducteurs qui roulent à une vitesse plus élevée risquent leur propre vie et celle des autres. Un conducteur responsable ne dépasse jamais la limite et se conforme aux règles de sécurité. Les conducteurs doivent être prudents en conduisant dans les zones résidentielles, les zones piétonnes et les zones scolaires. Il est de la responsabilité des conducteurs d’assurer la sécurité sur la route. Conclusion La sécurité routière ne peut être atteinte qu’en contrôlant les excès de vitesse.

Chaque personne a la responsabilité d’éviter les accidents en prenant les mesures nécessaires. Les ingénieurs doivent s’assurer que les routes sont correctement conçues pour un bon fonctionnement. Les conducteurs et les piétons doivent être vigilants et respecter les règles de circulation sans aucune violation. Le rôle de la police et des tribunaux est également très crucial. Ils doivent s’assurer que les règles de circulation sont appliquées efficacement. Si tout le monde travaille de manière responsable, le problème de la vitesse peut être contenu, sinon complètement éliminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.