Edgewood Chemical Biological Center

Laboratoire de chimie avancéedit

Le Laboratoire de chimie avancée (ACL), un laboratoire de chimie construit en 2005, est une installation conçue pour travailler avec les composés connus les plus toxiques. Hautement instrumenté et adaptable, l’ACL est conçu pour être flexible afin de pouvoir répondre aux exigences en constante évolution du progrès scientifique. La sécurité à l’intérieur et à l’extérieur du laboratoire est une considération primordiale. Les principales installations du LCA comprennent des laboratoires d’agents toxiques avancés, des chambres environnementales et des espaces de travail sécurisés pour les matériaux classifiés. Les opérations sur les agents chimiques dans ce bâtiment comprennent la chimie analytique, le soutien au traité de la Convention sur les armes chimiques (CWC), la filtration, la décontamination et l’évaluation des détecteurs d’agents chimiques.

Une caractéristique centrale du laboratoire est une suite de spectromètres à résonance magnétique nucléaire (RMN). La suite de spectromètres RMN, un outil essentiel qui aide les scientifiques à identifier la structure moléculaire des produits chimiques, fournit un soutien aux chercheurs travaillant dans les domaines de la décontamination, des études sur le carbone et de l’analyse d’échantillons pour le traité CWC. En plus de soutenir la mission de combat d’ECBC, l’ACL permet au Centre de continuer à servir la communauté de la sécurité intérieure ainsi que toutes les agences fédérales, y compris la communauté du renseignement, le Bureau fédéral d’enquête, le Ministère de la Justice et le Département d’État.

McNamara Life Sciences Buildingmodifier

Le McNamara Life Sciences building, un bâtiment d’essai de laboratoire à usage général construit en 1997, permet aux scientifiques de gérer et d’exécuter les programmes technologiques du Département des Sciences de la Défense & et de surveiller les efforts internationaux en matière de Défense chimique Biologique (CB) et de lutte contre la fumée & tout en soutenant la gamme complète des efforts vitaux du programme de défense CB des États-Unis. La mission initiale de l’installation était d’effectuer des recherches en toxicologie. McNamara abrite des laboratoires BSL 2/3 et dispose d’équipements de pointe pour effectuer des études d’inhalation en toute sécurité pour les agents chimiques. L’installation permet également aux scientifiques de mener des recherches fondamentales et appliquées sur des contre-mesures non médicales, des études de pathogénicité, des régulateurs géniques et des évaluations de détection qui reposent sur des microorganismes à risque modéré pour ceux qui causent une infection grave et potentiellement mortelle jusqu’à BSL3 inclus.

Laboratoire de Bio ingénierie

Le Laboratoire de Bio Ingénierie (BeL), un laboratoire de chimie et de biologie construit en 1991, est la seule capacité de biotechnologie à spectre complet au sein du Département de la Défense (DoD). Il est entièrement doté en personnel pour la production à l’échelle industrielle de bio-molécules utilisées dans les systèmes de détection et de décontamination fournis au combattant et aux intervenants civils. Le BeL est une installation d’ingénierie avec une fermentation allant de 5L à 1500L, ainsi qu’une séparation des protéines en aval à l’échelle correspondante, une lyophilisation par purification et un séchage par atomisation. Le BeL abrite également une capacité de stockage frigorifique conforme à la biosureté, sécurisée et à la pointe de la technologie.

Centre d’analyse médico-légale

Le Centre d’analyse médico-légale, un laboratoire de chimie / biologie construit en 1993, permet aux scientifiques d’analyser des centaines d’échantillons relativement courants et d’effectuer des analyses chimiques très sophistiquées sur des échantillons pouvant contenir des matériaux inhabituels et des traces de matériaux, y compris des agents de guerre chimiques et biologiques pour lesquels des résultats peuvent être attendus en quelques heures ou quelques jours.

Le laboratoire et ses équipements spécialisés sont accrédités indépendamment par des organisations internationales selon la norme ISO 9001 et le Guide ISO 25/17025. Les principales installations du Centre d’analyse médico-légale comprennent les chromatographes en phase gazeuse, la spectroscopie par transformée de Fourier, la spectrométrie de masse, le chromatographe ionique, l’électrophorèse de la zone capillaire, la résonance magnétique nucléaire et la bio-identification.

Ingénierie & Installations d’essaimodifier

Des chambres d’essai toxiques ont été construites en 1943. Une autre installation a été construite en 1971. Les deux installations d’essai de matières dangereuses ont des chambres de 16 000 pieds cubes (450 m3), équipées de systèmes de filtration CBR de 5 000 PCM avec un changement d’air toutes les trois minutes environ, maintenant les chambres sous pression négative, conçues de manière unique pour un confinement total lors des essais d’équipements chimiques (militaires et industriels) et de munitions / matériaux explosifs / toxiques. Les agents de guerre chimique et les explosifs peuvent être testés simultanément. Un laboratoire de cautionnement sur place est équipé de capacités GC / MS, HPLC, Dynatherm et laboratoire humide pour effectuer une analyse des agents selon les normes de consommation RDTE.

Installation d’Essai et de Destruction de Détonation de Prototypemodifier

L’Installation d’Essai et de Destruction de détonation de Prototype (PDTDF) est capable de tester des technologies qui nécessitent différentes configurations de site. L’installation est située au J-Field dans la région d’Edgewood à Aberdeen Proving Ground, dans le Maryland. Le PDTDF peut accueillir le plus lourd des systèmes transportables actuellement utilisés.

Certains systèmes précédents qui ont été testés comprennent le Système d’Accès et de Neutralisation Transportables de Gros Articles (LITANS), le Système de Destruction d’explosifs (EDS) et la Chambre de Détonation Transportable (TDC).

La chambre à environnement contrôlé est surveillée par une salle de surveillance sur place et a la capacité de fournir de l’air fourni et des services de décontamination. Le stockage des équipements de protection individuelle et les vestiaires sont reliés à la chambre pour faciliter la sortie et l’entrée. Les permis PDTDF ont été approuvés pour un maximum de 1 livre équivalent TNT. Cependant, les systèmes de destruction actuels situés sur le site ont été approuvés pour des explosifs équivalents TNT de 62,5 livres.

Complexe d’ingénierie Berger

Le complexe du laboratoire Berger, construit en 1989, est un bâtiment polyvalent avec des bureaux professionnels, un auditorium de 100 places, des laboratoires à usage général et des zones d’essai à grande baie pour la manipulation des véhicules de combat. Les laboratoires Berger aident à développer des équipements défensifs utilisés par les combattants lors d’attaques nucléaires, biologiques et chimiques et à mener des recherches biologiques.

Le complexe comprend une baie d’essai de 32 000 pieds carrés (3 000 m2), composée de cinq baies d’essai de deux étages. Les baies sont spécialement conçues pour qu’un véhicule de combat typique puisse y être conduit pour tout test fonctionnel. Ils sont également équipés de tuyaux d’échappement de moteur mobiles et détachables et de ventilateurs de toit. La zone high bay sert de zone de ligne de production pouvant accueillir jusqu’à 10 véhicules à roues polyvalents à Haute Mobilité (HMMWV) en même temps.

La conception assistée par ordinateur, la fabrication expérimentale et le laboratoire d’électronique sont accessibles depuis cette zone. Cette installation permet d’assembler, de tester et de livrer des articles à partir d’un seul emplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.